Langue

Protection contre les éboulements

Barrières statiques

Les barrières statiques sont des structures métalliques semi-rigides qui permettent d’intercepter la trajectoire de chute des éboulements principalement rocheux. Elles s’appliquent notamment dans les zones où la puissance des éboulements de blocs rocheux est réduite mais requiert l’interception de ces derniers afin d’éviter qu’il n’endommage les infrastructures adjacentes.

Écran dynamique

Écrans dynamiques

Les barrières dynamiques ou écrans dynamiques sont des structures métalliques flexibles employées pour l’interception de la trajectoire de blocs rocheux d’une puissance considérable. Leur application fondamentale consiste à protéger de ces éboulements en interceptant leur trajectoire sur les pentes, les falaises, les dénivelés où la stabilisation in situ est impossible en raison des caractéristiques des massifs ou alors qu’elle n’est pas viable, ou encore lorsque des mesures complémentaires sont nécessaires pour éviter que les infrastructures adjacentes ne soient touchées.

Barrières de flux de détritus

Les barrières de flux de détritus ou coulées de débris présentent une structure similaire aux barrières dynamiques. Il s’agit de structures métalliques flexibles conçues pour l’interception de masses rocheuses situées sur des pentes sous lesquelles s’écoulent de l’eau, un torrent, où se trouve un ravin, etc., habituellement sous l’effet de l’eau provenant des pluies en amont. En raison de l’énergie accumulée par ces flux, la protection des infrastructures requiert l’installation de ces systèmes réduisant leur énergie au passage.

Maille hexagonale

La maille hexagonale employée dans le cadre de la protection contre les éboulements constitue une solution simple pour les éboulements de petite taille.